mardi 29 mai 2007

Wolfowitz, le PNAC et la Banque Mondiale



La Banque Mondiale est un organisme public (rattaché à l'ONU), dont les missions sont de promouvoir le développement et de lutter contre la pauvreté.

Dans un mois, Paul Wolfowitz, accusé de népotisme, devrait quitter son poste de Directeur de la Banque Mondiale. On pourra toujours s'interroger sur les raisons qui ont conduit à sa nomination à ce poste, compte tenu d'un certain nombre de thèses qu'il a défendues avant son entrée à la Banque Mondiale :
- remise en cause des engagements américains dans les traités internationaux, et les organisations multilatérales (comme l'ONU !!)
- augmentation considérable du budget de la Défense
- guerre préventive
- usage de la force unilatéralement, avec ou sans alliés
- prévenir l'apparition de tout futur rival potentiel sur la scène internationale


Il a également été membre du think-thank néo-conservateur PNAC (Project for a New American Century), dans lequel il a participé à la rédaction du document Rebuilding America's Defenses de Septembre 2000. En page 63 de ce document, il est explicitement mentionné que l'adoption de la nouvelle stratégie de défense préconisée risque d'être un processus long, sauf s'il se produit un incident catastrophique catalyseur, comme un nouveau Pearl Harbor. Les attentats du 11 septembre 2001, qui surviennent tout juste un an après la publication de ce rapport, auront exactement cet effet.


Extrait p63 :

Further, the process of transformation, even if it brings revolutionary change, is likely to be a long one, absent some catastrophic and catalyzing event – like a new Pearl Harbor.







Qui pour succéder à Wolfowitz ?

Je partage l'avis de Michel Monette : Joseph Stiglitz (prix Nobel d'économie, ex vice-président de la Banque Mondiale dont il démissionne en claquant la porte en 2000, auteur entre autres de deux excellents bouquins : "La grande désillusion" (2002) et "Quand le capitalisme perd la tête" (2003) ) semble être le meilleur candidat. Et c'est la raison pour laquelle il ne sera probablement pas nommé à ce poste.

Egalement un très bon article paru aujourd'hui, qui revient entre autres sur la décision de Hugo Chavez de rompre avec le FMI et la Banque Mondiale, la création de la Banco del Sur, et le remue ménage que cette décision pourrait entraîner :


1 commentaire:

Infocrate a dit…

Bonjour Farès,

Je découvre votre blog avec bonheur.

Je me permets de vous indiquer ce lien:
http://www.monde-diplomatique.fr/2002/10/ZIEGLER/17019

Il s'agit d'un article de Jean Ziegler dans lequel il est question de Joseph Stiglitz.
J'aurai également apprécié que ce dernier soit nommé directeur...!