mardi 15 janvier 2008

Nicolas Sarkozy, Caïd de la médiocratie




J'ai bien aimé l'article "On a les Brel(les) qu'on mérite", sur le blog du Charençon Libéré.
Le titre, la chute, le style, le ton, j'ai trouvé ce billet excellent. Je vous en livre un extrait :


[...]
Je vais donc juste tenter de retomber sur mes pattes en constatant que Florent Pagny est bien dans son époque.

Tant il s'intégre parfaitement à un air du temps poujadiste et égoïste.

Et que l'on a les Brel(les) que l'on mérite.

Tant cet album de reprise n'est qu'une (toute) petite pierre de plus à l'immense chantier actuellement en cours.

Celui des petites trahisons et des grandes confusions.

Des vessies pour des lanternes qui n'ont qu'un seul but : légitimer la médiocrité.

Qu'elle soit musicale.

Médiatique.

Ou politique.
[...]


"Légitimer la médiocrité". Voilà une formule qui ne manque pas de sel ! Et malheureusement, c'est tout à fait exact.



Par exemple, vous voulez une bonne tranche de médiocrité ?



Mesdames et Messieurs, le Président de la République Française :



C'était une allocution du Président de la République Française.

Rions enfants de la patriiiieeee, le jour de gloire eeest arrivéééé...



C'est sidérant de voir à quel point celui qu'on a qualifié d'"homme de la rupture" parvient à rester constant dans la médiocrité, qu'il dise une chose ou son contraire.


Nicolas Sarkozy, Caïd de la médiocratie, où le règne absolu du mensonge permanent.


Le plus frustrant reste sans doute que toute cette mascarade et toute cette médiocrité étaient totalement prévisibles. Electeur Sarkozyste, à quoi est ce que tu t'attendais ?


"- Mais enfin, Béatrice, tu t'attendais
à quoi, exactement ? A un réveillon dansant
aux Champs-Elysées ?" [1]



Et pourtant... Pourtant, la médiocratie n'est pas une fatalité : en politique comme en musique, on a les Brel(les) qu'on mérite.


---
[1] : Dessin de Voutch, vu sur le blog de Zgur.

4 commentaires:

Françoise a dit…

Il y a des raccourcis ravageurs. Excellente vidéo !

C'est le danger des nouveaux médias pour les "baratineurs", ce que Mr Sarkozy semble n'avoir pas compris, lui qui en use et abuse.

Marc a dit…

Ah cette mise bout à bout des dexu interventions de pipole 1er, ça le fait !

Eric a dit…

Oui, la démocratie risque toujours de se ddévoyer en médiocratie (via la télécratie). En France, on peut parler aussi, simplement, de ploutocratie.
de nous. A nous de faire un effort pour nous hisser un peu au-dessus de nous-mêmes, de nos facilités!

Le Charançon Libéré a dit…

Je viens de tomber sur le billet : merci beaucoup pour ce lien sympathique.

Ps : en effet, frappante cette vidéo.