vendredi 1 février 2008

11 septembre : le premier parti d'opposition japonais conteste la version officielle



Question :
Que se passe-t-il dans nos grands médias (télés, radios, journaux) lorsqu'un député du Parti Démocrate du Japon (principal parti d'opposition de la deuxième puissance économique du monde) conteste la version officielle du 11 septembre (photos à l'appui) lors d'une séance parlementaire d'une demi-heure de questions au gouvernement, retransmise en direct à la télé japonaise ?

Réponse :
RIEN. Il ne se passe strictement rien. Trois semaines plus tard, c'est toujours le BLACK-OUT total !! Vous entendez ce silence ?


Hé ohhh ?? Ami journaliste ??? Allo cerveau, y'a quelqu'un ?? AlloOoooO ??? Ca y'en a "tsunami politique", il faut réagir !! AllooOoOooo ???

Non. Décidément, non. Électroencéphalogramme plat : nos médias sont en état de mort cérébrale. Il semble qu'il n'y ait décidément rien à en tirer tant qu'on n'aura pas obtenu une réforme qui garantisse l'indépendance des rédactions.



Vous pouvez visionner cette séance de questions d'une demi-heure (sous-titrée en français) du 11 janvier dernier, au cours de laquelle le député Yukihisa Fujita attaque de front la version avancée par l'administration Bush, en rappelant un certain nombre d'informations occultées par les médias.

Il le fait de manière implacable avec calme et détermination, et surtout avec un sens de l'honneur tout à fait remarquable. La classe ce Monsieur Fujita, la grande grande classe !








C'est un débat qui devrait être lancé dans toutes les démocraties. Un débat qui aurait du être lancé il y a belle lurette. Il pourrait déboucher sur l'ouverture d'une vraie enquête internationale qui aurait la charge de faire toute la lumière sur cette affaire, afin d'identifier les commanditaires et les complices, quels qu'ils soient et à tous les niveaux.

Doit-on conclure qu'en France nous n'avons aucun député de la trempe d'un Yukihisa Fujita ?



A lire également : l'article d'onegus sur Agoravox :

Malgré le mutisme obstiné et criminel de l'ensemble des organes de presse et de la quasi-totalité de la communauté journalistique, la remise en question de la version "officielle" des attaques du 11-Septembre 2001 continue de progresser inéluctablement dans les populations occidentales.

La quantité astronomique d'incohérences factuelles et d'impossibilités scientifiques entourant le mythe du complot islamiste entretenu par les autorités américaines apparaît d'emblée à toute personne qui se repenche sur le détail de cet événement historique et hors du commun.


[...]

Lire l'article complet




Pour aller plus loin : lire les précédents billets publiés sur ce blog, et bien sûr http://www.reopen911.info

4 commentaires:

Françoise a dit…

Non, nous n'avons aucun député suffisamment pugnace, et conscient de ses devoir de représentant du peuple, pour aller au bout d'une question.

Il y a eu cinq victimes françaises, les familles attendaient toujours un procès, (le 11 Septembre 2007) suite à leur plainte :

http://www.sos-attentats.org/fiche-association-communiques.asp?id={3EAFE17D-D7DE-4036-B0C2-BA2C6FCC3A83}&c=communiques&lan_id=fr

Fares a dit…

Salut Françoise

Merci pour cette précision.

L'enquête n'a pas été menée avec sérieux. Elle a débuté plus d'un an après les attentats. Elle est truffée de trous : le Pr. David Ray Griffin la qualifie de "honte nationale" ("The 911 Commission Report is a national disgrace") (voir billet précédent).

2 ans après avoir rendu leur rapport, les membres de la Commission d'enquête eux-mêmes estiment qu'ils ont été trompés (article CBS). Le vice-président de la Commission d'enqête affirme même que l'enquête a été mise en place pour échouer ("set up to fail") (voir article CBC).

Que nos représentants estiment qu'on devrait s'en contenter donne matière à réfléchir sur le degré de mépris qu'ils ont pour nous. Comme disait Coluche : "ils voudraient qu'on soit intelligents et ils nous prennent pour des cons ? Ben comment on ferait alors ?"

coco_des_bois a dit…

Très bien très bien, un blog de plus qui parle de ce sujet que nos médias ignorent au mieux, au pire dénigrent avec force haine.

Aux USA ils s'étripent sur le sujet dans leurs émissions débiles, mais au moins ils en parlent.

Je vais placer un pti lien vers ton site dans ma section 11septembre si ça te dérange pas.

Fares a dit…

Oui bien sûr, aucun problème.

J'ai juste survolé la première page de ton blog.
Je n'ai pas énormément de temps en ce moment, donc je note ça dans un coin pour l'instant. Je prendrai le temps de faire un vrai tour complet des billets et des liens.