lundi 28 avril 2008

Pour la suppression des machines à voter





Commençons par un brin d'humour : une vidéo poilante de TheOnion, sous-titrée par Littlehorn.




Dans cette parodie de journal télé, la présentatrice explique qu'au cours d'un bug lors d'une démonstration, les machines à voter ont accidentellement révélé le nom du futur vainqueur de l'élection présidentielle aux Etats-Unis (qui s'avère être John McCain). "C'est en effet la première fois que le résultat d'une élection présidentielle est révélé plusieurs moins avant le scrutin". C'est trop bon de voir les micro-trottoirs bidonnés (y compris le type qui dit qu'il s'en fout, puisqu'il aurait voté McCain de toutes façons). On enchaîne sur le porte parole de Hillary Clinton qui affirme que la candidate ne se retirera pas de la course à l'élection pour autant : comme prévu, elle attendra que sa défaite lui soit communiquée le jour de l'élection et elle fera semblant d'être surprise. Puis on passe à l'interview du Directeur des relations publiques de la société qui commercialise les machines à voter, qui explique qu'il est désolé pour ce malheureux incident, et qui s'engage solennellement à ce que son entreprise mette tout en oeuvre pour éviter de se faire gauler à nouveau. "Nous continuerons à préserver l'illusion de la démocratie du mieux que nous pourrons", etc... C'est très bon, j'aime beaucoup.







Mais la réalité est-elle si différente ?





Les machines à voter ne sont pas fiables. Pour s'en convaincre, on peut par exemple se référer à l'étude menée par les chercheurs de l'université de Princeton : voir l'article (voir la vidéo en grand format).


A voir également, un reportage de quelques minutes sur i-télé :







En France, sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy ministre de l'intérieur en 2003 (cf arrêté du 17 novembre 2003), nous sommes 1.5 millions dans 82 communes à utiliser le vote électronique (voir article).

Pour des articles intéressants sur la situation en France, on pourra consulter celui-ci, et plus récemment celui-là.
L'article wikipédia sur le vote électronique est également très bon (plein de sources).


Citons également l'incontournable http://www.ordinateurs-de-vote.org et sa pétition en ligne, que vous êtes priés d'aller signer illico.






Pour ceux qui veulent aller plus loin au le sujet des fraudes électorales aux machines à voter lors des élections de 2000 et de 2004 aux Etats-Unis, je ne saurai que trop vous conseiller le visionnage du documentaire Hacking-Democracy (voir la vidéo : La démocratie piratée - VO sous-titrée).
Ca dure 1h20 et ça traîne un peu en longueur. C'est dommage, le tout aurait probablement tenu en 30 à 45 minutes. Malgré tout, c'est un documentaire intéressant : après avoir vu ça, on comprend mieux comment Al Gore a pu récolter un total de suffrages négatif dans certains bureaux de vote en 2000. Le documentaire montre également l'extrême passivité de John Kerry dans le jeu de dupes qu'a été l'élection présidentielle de 2004.



5 commentaires:

kiru4killer a dit…

et pourquoi pas les détruire, appuyer un peu fort sur les bouttons, les asperger d'eau...... enfin je dis ça je dis rien.

Fares a dit…

@kiru4killer :

Quel mauvais esprit, bravo c'est du propre !! Mais les mecs ont pensé à tout, voir le document du Ministère de l'Intérieur de 2003 que je mentionne dans le billet :


Exigence 58 :
La machine à voter doit être stable et accepter les mouvements et chocs provoqués par l’électeur sans se renverser. Si elle est équipée de pieds, ceux -ci doivent placer la face parlante du terminal à une hauteur comprise entre 70 et 80 centimètres.

[...]

3.4.4.3.3. Comportement aux liquides
Exigence 82 :
Le fonctionnement de la machine à voter ne doit pas être altéré par l’écoulement de liquides sur la machine.
But :
L’épreuve ne porte que sur l’équipement utilisé par l’électeur pour exprimer son vote. Elle a pour but de démontrer qu’un écoulement de liquides sur l’équipement n’altère pas son
fonctionnement.
Mode opératoire :
Placer cet équipement, en configuration de fonctionnement, sous un dispositif laissant écouler des gouttes d’eau (séquence de 30 gouttes à la minute durant 2 heures). A l’issue de
l’épreuve, la machine à voter doit satisfaire aux essais de bon fonctionnement.

[...]
3.4.4.3.5. Comportement aux chocs
Tous les composants de la machine à voter doivent être réalisés dans un matériau d’une solidité mécanique adéquate et doivent être résistants aux chocs ou déformations découlant d’une utilisation normale.
Exigence 84 :
A l’issue de l’épreuve, les coffrets de stockage/transport et les équipements qu’ils contiennent ne doivent pas présenter de détérioration ou d’altération visible ; tous les équipements composant la machine à voter doivent satisfaire aux essais de bon
fonctionnement.
But :
Epreuve destinée à évaluer la robustesse des matériels et la qualité des coffrets de transport vis-à-vis des chocs susceptibles d’intervenir dans le transport et la manutention.
Mode opératoire :
Placer les différents équipements de la machine à voter dans leur coffret de stockage et transport. Lâcher 5 fois d’une hauteur de 80 cm les coffrets (plan inférieur des coffrets) sur un
sol en béton.

[...]
3.4.4.3.6. Diélectrique
Exigence 85 :
Aucun claquage des diélectriques ne doit être constaté durant l’essai. A l’issue de l’essai, la machine à voter doit satisfaire aux essais de bon fonctionnement.
But :
Epreuve destinée à évaluer le bon isolement électrique des parties sous tension supérieure à 50 volts, dans le but de garantir la sécurité des personnes.
Mode opératoire :
Appliquer durant 1 minute une tension alternative de 1 500 volts et de fréquence 50 Hz entre les bornes d’alimentation réunies et la borne de terre (reliée à la masse du châssis)
prévue à cet effet. Le générateur de courant ne doit pas être destructif pour la machine à voter ; en conséquence, il doit comporter une protection de limitation de courant.

[...]




Si ces exigences sont respectées, tu peux cogner comme un bourrin en l'aspergeant d'eau, tu ne devrais même pas courrir le risque d'une électrocution.




En revanche, je ne vois pas disposition particulière à l'encontre du feu : un chalumeau devrait quand même en venir à bout :)

littlehorn a dit…

C'est amusant parce que j'ai justement sous-titré cette vidéo il y a 10 jours.
Voir ici.

Fares a dit…

Salut littlehorn

En effet, un collègue de boulot au Etats-Unis m'a envoyé cette vidéo il y a quelques semaines, ça m'a donné envie de faire un billet sur le sujet. Je n'ai pas eu le courage de faire la traduction (j'en ai d'autres qui trainent depuis des mois, il faudrait vraiment que je m'y mette).

Au moment où j'ai posté ça, je n'avais pas vu que tu avais fait une version sous-titrée. Du coup j'ai corrigé ça en mettant un lien vers ta vidéo ;)

littlehorn a dit…

Merchi.